ArticleÉvénements passés

Le design, l’avenir de l’éducation des jeunes ?

Par 24 octobre 2019 novembre 12th, 2019 Aucun commentaire
evenement design thinking design education

La French Future Academy accompagne les professionnels d’aujourd’hui à adopter les compétences de demain.
Nous nous sommes alors interrogés sur les écoles qui préparent cette transformation des mentalités et des manières de travailler dès le plus jeune âge, afin d’anticiper le fait que 85% des métiers de demain, n’existent pas encore aujourd’hui.
Les programmes scolaires préparent-ils les enfants à faire face aux grands défis de demain ?

“C’est pas par parce qu’on est petit qu’on peut rien faire”

Des métiers de demain aux enjeux sociétaux mondiaux

“Il ne s’agit pas exclusivement de former les jeunes aux compétences pour demain, mais c’est surtout les préparer aux compétences du XXIe siècle pour pouvoir faire face à l’avenir qui nous attend”, Katarina Kordulakova lors de la P’tite Conf Design & Éducation. 

Selon l’association Les bâtisseurs de possibles, c’est la somme des individus qui créée le système. Si chaque individu devient un acteur du changement, le changement devient donc possible.
Cet ADN que l’on retrouve chez Bâtisseurs de possibles est la même qui anime chaque personne utilisant le design thinking pour résoudre des problématiques, quelles quelle soient.

 Depuis plusieurs années, Katarina remarque que les enfants avec lesquels elle travaille sont de plus en plus engagés, face aux enjeux globaux. “Ils ne demandent qu’à devenir des acteurs et à être outillés”. Or un enfant passe environ 13 ans de sa vie à l’école. Les Bâtisseurs de possibles ont donc voulu utiliser ce temps scolaire pour donner à chaque élève les compétences transversales clés pour résoudre les grands défis du XXIe siècle. 

Le but ? Pour que, dès le plus jeune âge, les élèves puissent être acteurs du changement à leur échelle.

Pour que les enfants puissent changer de posture, et qu’ils ne soient pas simplement des enfants qui appliquent sans réfléchir quelque chose, il faut qu’ils comprennent les grands enjeux de demain pour que chaque geste ait une valeur et un sens.
“Bâtisseur de possibles, c’est une démarche qui permet aux enfants de changer de posture”. Et cela passe par un changement de posture chez les enseignants.

Changer la posture de l’enseignant pour permettre aux enfants de résoudre les enjeux de demain

Bâtisseur de possibles est une interprétation de la démarche design thinking, dans le système éducatif scolaire, en France. L’objectif des bâtisseurs de possibles, contrairement à une démarche purement design, n’est pas de créer des innovations réellement viables, mais de rendre les élèves acteurs et de profiter de ce que fait le design thinking en termes d’état d’esprit. Cela permet de se rendre compte qu’on peut changer les choses, qu’on peut aller prendre n’importe quelle situation, n’importe quels problèmes ou défis, afin d’apporter une solution, à mon échelle et contextuelle.
Dans ce type de projet et de démarche, “l’enseignant fait un pas de côté”, nous révèle Béatrice Poignonec. “On est souvent tenté de donner la réponse à la place de l’élève” poursuit-elle.

Quelle est la démarche bâtisseurs de possibles ?

Contrairement à la plupart des projets, la démarche des bâtisseurs de possibles commence par le questionnement des enfants. Ce sont des sujets qui touchent les enfants et qu’ils ont envie de changer qui sont le point de départ des projets. Les questions des enfants peuvent-être: “pourquoi les garçons ne jouent pas avec les filles dans la cour de récré ?”, “pourquoi il y a des gens qui dorment dans la rue ?” ou encore “pourquoi le métro ça pu ?”. Ces questions sont celles que des enfants se posent, et qui touchent en réalité des problématiques globales, complexes et sociétales.
Les enseignants sont là pour accompagner les enfants sur ces réflexions, à leur échelle et en fonction de leur âge, pour qu’ils puissent aboutir à une problématique, leur solution qu’ils auront réalisée, et qu’ils partagent par la suite.
Il n’y a pas de petits ou de grands problèmes. Cela peut toucher aussi bien la guerre dans le monde, que les poubelles dans la cour de récréation (qui ne sont pas adaptées aux enfants, eh oui !).

Cette démarche est-elle marginale ?

Aujourd’hui, ce sont 2 millions d’enfants dans le monde qui font du design thinking à travers le réseau mondial Design for change. En France, au sein de bâtisseurs de possibles il y a aujourd’hui 17 enseignants qui aident à essaimer ce type de pratique au sein de l’éducation nationale (dans les écoles publiques, privées, dans les écoles innovantes, etc.). 

Leur conviction est que tous les enfants puissent bénéficier de cela un jour, de cette démarche et de cette méthodologie au sein de l’école.

Article Forbes

Et dans le monde c’est quoi l’avenir de l’éducation ?

LIRE

Comment insérer cette méthode dans un programme de classe scolaire ?

Souvent, quand un enseignant dit “je vais mettre en place une méthode bâtisseur de possibles”, une question survient “mais comment je vais faire… ?”. Les enseignants n’ont pas le temps pour mettre en place des éléments hors programmes. 

L’avantage de cette démarche des bâtisseurs de possibles, et également de design thinking est qu’il s’agit de démarches pluridisciplinaires. C’est-à-dire que les enfants pour un projet de sauvegarde des animaux par exemple, vont utiliser les arts visuels, les mathématiques et d’autres compétences pour l’élaboration du projet final : un hôtel à insectes. C’est un programme “touche-à-tout” qui a du sens, pour l’enfant, mais aussi pour l’apprentissage et la mise en pratique de connaissances précises.

Les bénéfices mesurables de cette méthode sur les enfants et les enseignants

Cette méthode a des impacts très concrets sur l’enfant en général, y comprend l’apprentissage scolaire de celui-ci.
“Pour ce premier projet bâtisseurs de possibles, j’ai vu les élèves se révéler” nous confie Béatrice Poignonec, enseignante. Les élèves qui sont en grandes difficultés, qui ont un regard sur eux-mêmes qui est souvent catastrophique, voient qui sont capables de faire des choses, qui sont écoutées quand ils parlent. 

En effet, il y a une augmentation du sentiment d’efficacité de l’enfant et la confiance en soi, l’estime de soi. Cet impact positif sur les apprentissages vient du fait que les enfants ont plus de confiance en eux, d’un point de vue scolaire, et se sentent plus “capable de”. Ils peuvent et sont capables de changer les choses autour d’eux, à l’école, dans leur ville, et ce n’est pas parce que quelqu’un leur a dit ou demandé, mais parce qu’ils l’ont choisi.

Cette démarche ajuste et améliore l’image que les enfants ont sur eux-mêmes, mais aussi sur les autres enfants, autour d’eux.
Cela permet également d’améliorer la posture réflexive des enfants, c’est-à-dire formaliser ses savoirs pour les rendre lisibles et visibles de tous. La posture réflexive est essentielle à un adulte afin d’être capable de réfléchir seul, mais aussi avec les autres.
Cela permet encore d’augmenter la créativité des enfants. C’est-à-dire avoir un esprit critique sur ce qui nous entoure, pour ne pas tout rejeter, mais pour repenser les éléments afin de les améliorer. Les problèmes d’autorités disparaissent pour laisser place au respect, les uns envers les autres. 

  • Pour les enseignants, ces projets permettent d’adopter des postures plus souples: le lâcher-prise qui passe par la confiance que l’on a envers les élèves; 
  • Moins parler, mais laisser l’enfant parler; 
  • Leur laisser le temps de justifier les choix pris
  • L’absence de jugement
  • Argumenter

Les pratiques pédagogiques sont donc changées: “c’est un terrain instable (…) parce que je travaille avec mes élèves, et mes élèves travaillent avec moi”. Cela permet de ne plus être dans une relation verticale, mais horizontale.

Formation

Toi aussi, applique la méthode sur tes propres projets !

NOS PROGRAMMES

“ Personne ne nous juge, on peut dire tous nos sentiments, on peut créer tout ce qu’on veut, on apprend chacun à sa manière, on a le choix et on se sent libre. ” Une élève victime du design thinking à l’école.

Aller plus loin en vidéo & podcasts ! 

Les intervenants

evenement design thinking

UNE QUESTION?

POSE-NOUS LA EN COMMENTAIRE

Souhaites-tu commenter cette publication ?

dix-huit + 9 =