Etudes de cas

Étude de cas design thinking : Mordue

Par 14 janvier 2020 février 17th, 2020 Aucun commentaire
etude_de_cas_design_thinking_mordu

Le gaspillage alimentaire, on en entend tous parler !

3

de tonnes d'aliments sont jetés tous les ans, dans le monde

1

de personnes dans le monde sont en malnutrition

1

français ne mange pas à sa faim

10

de tonnes d'aliments sont jetées à la poubelle chaque année

Nous le voyons bien, s’alimenter a un impact écologique énorme sur le monde entier, et non pas seulement sur notre territoire.

Mordue est un produit qui a été inventé à partir de ces constats alarmants par Mathilde Petit-Velasco et Guillemette Jaillet, toutes deux designers industriels.
Leur produit a vu le jour grâce au concours ZéBU en 2019, sous la thématique de « brasserie zéro déchet ». Elles ont donc travaillé sur la valorisation de la drêche, résidu organique issu de la fabrication de la bière, pour concevoir un produit remplaçant le plastique et les éléments jetables présents dans la restauration rapide.

Après une recherche terrain menée chez différents représentants, l’écosystème d’un brasseur mais aussi de la vente à emporter, Mathilde et Guillemette ont identifié des problèmes sur lesquels elles vont s’appuyer pour créer un produit qui sert.

1000
de bière, produit 300 Kg de drêche
24
de drêche est produit en moyenne chaque brasseur
90
brasseurs sont présents en Ile-de-France.
5
de repas ans sont issues de la vente à emporter, en France
7
personnes mangent hors de leur foyer, en France

À partir de ces constats, les deux jeunes designers ont créé Mordu.e, une vaisselle comestible et compostable, à base de drêche.
L’idée était de ne pas seulement faire un contenant, mais aussi un contenu en soi, en associant la recette de l’assiette, au contenu du plat.
Ce produit peut également devenir un médium à lui seul pour les chefs cuisiniers, dans le sens où ils vont pouvoir créer des recettes en fonction de l’assiette ou inversement, qui propose des saveurs pour l’assiette en fonction de leurs recettes.

Mordu.e est donc une assiette 100% végétale, et a également une valeur nutritive due à sa forte contenance en fibres et en protéines.

etude_de_cas_design_thinking_mordu

L’écosystème de mordue est assez riche dans le sens où il faut des micro-brasseurs pour récupérer la matière première, qui donne lieu à une transformation en laboratoire ou en industrie, puis le produit est redistribué à la vente à emporter (traiteurs, livraison, événements, etc.).

etude_de_cas_design_thinking_mordu

L’aventure de Mordue a débuté en juin 2019, en faisant plusieurs workshops de prototypage, des tests de textures, ainsi que des tests de recettes comestibles, en faisant des mélanges de farines, de drêches et d’autres éléments apportant du goût. Mordue a été présenté en septembre 2019 à la Paris Design Week, ce qui a permis de tester 5 recettes, de les faire goûter aux consommateurs, afin d’avoir leurs retours.

À ce jour, après plusieurs tests de saveurs et de résistance concluants, l’assiette mordu.e est capable de rester croquante au moins 40 minutes, en fonction de l’humidité des aliments mis à l’intérieur.

etude_de_cas_design_thinking_mordu

2020 sera l’année de la production des premières assiettes, après une levée de fond !

Souhaites-tu commenter cette publication ?

11 + trois =